Tempo

Valorisation des déchets dans le Bâtiment et les Travaux Publics. 

Le secteur du Bâtiment et de Travaux Publics produit trois types de déchets:

  • les déchets inertes (ex : bétons, briques, pierres…)
  • les déchets non dangereux et non inertes (ex : métaux, alliages, cartons, laines minérales, plastiques, plâtres…)
  • les déchets dangereux (ex : aérosols, bois traité, peintures, vernis, colles, tous produits contenant des substances dangereuses).

Une partie des déchets inertes est recyclée comme matériaux de construction de Travaux Publics (remblais, assises de chaussées, etc…), ou bien valorisée dans le cadre de réaménagement de carrières, dans le cadre de leur arrêté d’autorisation d’exploiter. En particulier, les bétons de démolition du BTP sont recyclés sous forme de granulats, à hauteur de 19,5 M en 2012 (source : UNPG).
Les déchets non dangereux du BTP sont globalement peu valorisés (hormis les métaux), comme l’a montré une étude ADEME de 2010, et ce, malgré l’existence de filières pour certains flux spécifiques (bois, plâtre, PVC).
Les déchets dangereux, eux, suivent les filières classiques de traitement pour ce type de déchets.

Depuis 2015, la valorisation des déchets du BTP est inscrite dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte ainsi que dans la directive-cadre « déchet » de l’Union Européenne qui fixait à échéance 2020 un objectif de 70% de revalorisation. Les professionnels du secteur n’ont pas attendu cette échéance puisqu’en en 2019 le seuil était déjà dépassé avec un recyclage de 80% des déchets.

Avec ce bilan plus que positif, le secteur a proposé à l’Etat de signer un nouvel engagement qui ambitionne d’atteindre 90% de taux de recyclage à l’horizon 2025.

Et dans nos CFA ? Chacun de nos six BTP CFA, ainsi que l’IUMP, met un point d’honneur à valoriser les déchets produits dans nos ateliers. Afin de sensibiliser les apprentis à cette pratique importante pour nous et notre planète, les déchets sont triés avec ces derniers. Des prestataires viennent par la suite récupérer les différents déchets afin de les revaloriser par la suite.

©Batiweb / ©ADEME

 
 
 
 
 
 

Articles récents

Tweets récents